ѡ

 

       
 

ѡ

CHAPITRE 4


Le mode de fonctionnement par domination de son systme motionnel


4 - 1 La domination du systme motionnel et non celle de lhumain


Comme nous lavons dit dans les prcdents chapitres, si les temps ont changs depuis la restauration dIsral, le mode de fonctionnement sculaire de la socit a galement volu selon une chronologie dont nous verrons le dtail dans le prochain chapitre.

Avant cela nous devons regarder lutilit des diffrentes phases dvolution individuelles et socitales, qui conduisent devoir passer dun mode de fonctionnement par similarit, celui par complmentarit, car cest la transition dune phase lautre, qui pige la grande majorit des fidles Dieu en Jsus-Christ, depuis quelques dcennies.

Si jusqualors systme motionnel de chacun tait appel fonctionner lidentique, dans lglise et la socit, afin de produire un consensus socital conforme la vision de lglise, il nen va plus obligatoirement de mme aujourdhui. Sur le plan collectif, lglise est reste sur un mode de fonctionnement identique au prcdent et sest mme renforc pour ne pas cder aux erreurs de la socit attache ses prceptes. Cette socit est en effet maintenant appele entrer dans un mode de fonctionnement par  amour , afin de permettre chacun de se remettre en cause dans ce qui le concerne, ce que nous retrouvons au niveau individuel homme/femme, par laffermissement du rle de la femme dans le couple. Nombreux sont ceux qui ny voient quune dilution des valeurs conduite par lennemi de nos mes, alors quil en est en ralit du contraire. Cest afin de permettre individuellement la restauration du Temple du Saint-Esprit, jusqu obtenir un systme motionnel identique celui de Jsus lorsquil tait encore sur terre, que Dieu conduisit lui-mme ces bouleversements, comme nous allons le voir en dtail maintenant.

Si cest ce basculement dun monde lautre qui cre aujourdhui tous ces bouleversements mondiaux, il est important de ne blmer personne, sans pour autant donner raison lerreur, car la situation est dautant plus traumatisante quelle est incomprhensible au plus grand nombre dhumains sur terre. Cela conduit une autodfense exacerbe en chacun dsirant faire valoir des valeurs de socit selon son amour gocentrique initial, quil confond avec lAmour divin, ce qui discrdite Dieu au lieu de le glorifier.

Cest pourquoi nous allons regarder maintenant lappel de lglise aujourdhui, car sil na pas radicalement chang, contrairement celui de la socit chrtienne, lenseignement individuel reste le mme au sein de lglise, afin que chacun soit conduit faire toute sa part devant Dieu, et quun jour Dieu puisse faire la sienne envers ceux qui lui sont rests fidles.

En cela il devient plus important aujourdhui de ne pas seulement recevoir lenseignement de la parole de Dieu, mais de savoir rester lcoute du Saint-Esprit, car selon la vocation qui nous est rserve devant Dieu et notre avancement dans cette dite vocation, nous pouvons tous tre appels maintenant devoir voluer dun mode de fonctionnement lautre, en particulier entre lhomme et la femme dans le couple. Cela ne veut pas dire pour autant quil ne sagit que des couples maris, car si le couple spirituel est avant tout entre mari et femme, au risque de trs grands drapages dans le cas contraire, pour les clibataires, le couple spirituel se retrouve principalement au niveau de lglise.

Si comme depuis tous temps, lÉternel Dieu en Jsus-Christ demande donc chacun de faire  TOUTE  sa part, il est important de savoir que Dieu seul peut travailler utilement pour lhumain et non lhumain pour Dieu et cest pourquoi il est fondamental de travailler  avec  et non  pour  Dieu. Lui connait toute chose, et donna son Fils pour le pardon des pchs et la vie ternelle de tout humain, contrairement nous qui croyons connaitre et qui faisons la guerre ces mmes humains en son nom, pour  mieux le servir .

Cest l lhrsie humaine laquelle nous sommes tous confronts, et pour que chacun puisse sinvestir avec foi vers laccomplissement que Dieu prpare pour lensemble de lhumanit, il est bon de regarder la situation actuelle. Cest pourquoi nous avons commenc notre lecture par le survol de ce que la Russie appelle la  dnazification  de ce quelle estime tre sa descendance. Il est en effet important de prendre conscience de sa propre spiritualit en rapport aux jours que nous vivons, pour ne pas avoir lutt contre la servitude de ce tuteur menteur toute notre vie et le suivre aveuglment lors de sa projection sur terre. Cest parce que nous ne regardons gnralement pas lensemble de  lÉglise , que sont nos dmocraties chrtiennes, quil est facile de confondre un mode de fonctionnement par domination de son propre systme motionnel, avec celui par domination de lhumain, comme Satan tait appel le faire depuis toute ternit.

En raison des incomprhensions rciproques entre lhomme et la femme, tout comme entre lglise et la socit, cette confusion est dautant plus facile faire par lglise, quelle reste aujourdhui utilise par Dieu dans cette fonction par domination de son systme motionnel, afin dapporter les valeurs de base chacun dans un soutien lun lautre, avec un mode de fonctionnement similaire entre lhomme et la femme. Toute glise prchant Christ, ne doit donc surtout pas entrer dans la condamnation de la socit actuelle sur le plan collectif, malgr ses ventuelles incomprhensions, car son appel se trouve au mme niveau que celui situ lest du Jourdain, en rapport la sortie du dsert du peuple hbreu, bien que sur les valeurs du Canaan dhier, dans le respect des valeurs apportes par Jsus. Elle doit en cela avoir compassion pour ceux quelle estime tre dans la perdition, afin dapporter la rfrence des limites suivre son complment devant Dieu, quest le reste de la socit. Si la rfrence des limites peut tre bonne et guide par le Saint-Esprit, imposer le mme mode de fonctionnement aux autres, pour leur faire obtenir rapidement un mme rsultat, peut devenir une faon de lutter contre Dieu et cest ce que nous devons ne jamais perdre de vue en rapport ce premier mode de fonctionnement.

En Jsus-Christ lÉternel Dieu nest surtout pas contre celui quil appelle grer son systme motionnel par domination, afin dviter les droits rpressifs de Satan, tant que lintress tente dy apporter lamour dautrui et non la condamnation de ses semblables pour sen protger. Cest mme ce Dieu dAmour qui linstalle en premier, comme une lumire suivre, car si ce mode de fonctionnement est appel disparatre de lhumain, le respect des bases quil apporte ne disparatra surtout pas, puisquelles sont le fondement sans lequel lAmour de Dieu ne pourrait exister et que seul cet Amour restera.

Si ce mode de fonctionnement peut ainsi apporter le respect des rgles, par consensus socital, comme ce fut le cas avant 1948, il ne peut pas apporter le rel Amour divin, mais seulement un amour gocentrique sen rapprochant sy mprendre. En Jsus-Christ, Dieu soutient donc contre vents et mares celui quil appelle fonctionner ainsi, encore aujourdhui, afin de servir aux autres de soutient dans leurs efforts personnels, vers les bonnes valeurs sur lesquelles il veut apporter : Son Amour.

Contrairement ce que beaucoup pensent dans lglise, lÉternel Dieu soutient tout autant la socit dmocratique, dans sa recherche de lAmour, car mme sil nest pas toujours daccord sur les errances de celle-ci, son objectif est dapporter lhumain la libert dagir par Amour, sur le parfait respect des rgles divines, limage de Jsus et non en lui imposant drastiquement celles-ci.

Si les risques de confusion entre le mode de fonctionnement par domination et la domination de lhumain se trouvent multiplis dans les rgimes totalitaires, par lidoltrie de leurs dirigeants, sen croire protgs dans nos dmocraties chrtiennes serait faire abstraction de nos propres faiblesses. Chacun possde en cela limage de Mose qui frappa le rocher en Nombres 20, contrairement ce que Dieu lui avait dit dtre muni de son bton pour parler au rocher en son nom, afin que cette roche laisse sortir leau. Si Dieu se servit du rocher et non dun humain, pour mettre en vidence le mode de fonctionnement de Mose et les limites qui allaient lempcher dentrer en Canaan, la terre sainte, nous devons dautant plus en tenir compte, maintenant que Jsus-Christ a pay pour le pardon des pchs de chacun.

Les faiblesses de nos dmocraties se trouvent tout autant dans les prsomptions libertaires du plus grand nombre, comme nous le verrons dans le prochain chapitre, que dans les condamnations envers la socit, profres par les adeptes de lglise, pourtant dj rachets par Christ dans les cieux. Le problme qui se pose alors est de savoir discerner les erreurs de chacun, sans condamner personne, car Jsus couvre lincomprhension de la personne sincre, mme si la sincrit de celle-ci, nest pas toujours la Vrit. Jsus est certes venu nous rendre  Libres , mais seulement dans la libert de pouvoir nous repentir de nos erreurs et ne plus pcher, que ce soit par excs de libralisme ou par ladoption des fonctions rserves Satan, en dominant sur dautres humains, plutt que sur notre propre systme motionnel.

Aujourdhui cette volont divine est encore voile au plus grand nombre et peut-tre mme chacun, car faire la volont divine ne reprsente pas une astreinte des rgles drastiques, comme certains le considrent, pas plus que dans un libralisme effrn. La relle libert que Jsus est venu proposer tout humain est dtre capable de vivre dans labondance du cur, en toute intgrit et respect de la Parole de Dieu, sans faire de linterprtation de ce respect, une rgle immuable impose chacun, ce qui correspond lintgrisme et terme au totalitarisme.

Nous devons ainsi nous en tenir ce que la Bible a t donne pour nous guider vers la comprhension de notre spiritualit et cela commence partir du moment o Dieu appela lhumain  homme , alors que nous ne sommes tous que dans lapprentissage devenir de vrais humains selon Dieu.