ѡ

 

       
 

ѡ

CHAPITRE 5


Le mode de fonctionnement par amour, complmentaire celui de lglise dans les dmocraties


5 4 La sparation de lglise et de ltat


Si nos pres dans la foi, instaurrent de par le monde certaines monarchies comme tant de naissance divine, avec tout ce que cela apporta de confusion au plus grand nombre, comme nous lavons vu  au chapitre 2-2, il ne nous appartient pas de les juger, mais dviter den reproduire lerreur un autre niveau.

Il peut en effet en aller de mme dans nos dmocraties occidentales, lorsque celles-ci se veulent reprsentatives du nom de Dieu. Cest alors dans ladoption de mentions faites implicitement ou explicitement au nom de Dieu par leur constitution, quelles influencent leur socit et parfois les nations voisines, vers des rsultats concurrentiels. Ceux-ci viennent alors dans la justification de leur spiritualit, ce qui nourrit davantage leur systme rcompense/punition individuel, que le rel dsir de faire la volont divine en toute humilit.

Leurs bonnes intentions initiales se trouvent alors noyes dans une forme de consensus lancienne, qui conduit une forme de comptition dans laquelle le nom de Dieu, ny apparait pas systmatiquement, mais reste toujours prsent pour justifier un meilleur rsultat individuel et entre nations, dont personne ne peut ressortir vainqueur.

Seul le rsultat est pris en compte, plutt que la qualit se tenir lcoute du Saint-Esprit, chacun pour soi-mme en toute humilit. Cette humilit, devient alors le mauvais tmoignage de Dieu leurs yeux, perue comme un manque de foi, mais galement comme si le but de lÉternel Dieu tait de faire des surhommes, dont la vocation serait de diriger les autres. Dieu souhaite entrer dans le cur de chacun par une porte troite, comme nous le demande Luc 13-24, mais cela les conduit agir limage de son peuple, qui lui imposa la gloire humaine dun roi en 1 Samuel 8, auquel chacun peut sidentifier.

Cest en cela que la sagesse de la sparation de lglise et de ltat est fondamentalement indispensable dans une dmocratie chrtienne, sans pour autant accepter individuellement de perdre la perception du Saint-Esprit sur chacun, afin que tous restent libres dagir dans ce que Dieu leur demande. Cette sparation est aussi indispensable au bon emploi par complmentarits de nos spcificits motionnelles cres par Dieu, au mme titre que les spcificits physiques du couple homme/femme sont ncessaires pour pouvoir procrer naturellement.

Nous y reviendrons dans le chapitre suivant, car dans une socit dmocratique, chacun doit pouvoir entrer librement vers Christ, selon son propre mode de fonctionnement. Imposer Christ, ou son propre mode de fonctionnement aux autres, cest dj les faire entrer dans une prise de parti pour Dieu, comme une rgle dtat et cest dans le meilleur des cas, manquer de confiance en Dieu. Dans le pire des cas cest prfrer se perdre sciemment ou inconsciemment, pour mieux dominer le monde et lui imposer le respect de la loi divine selon sa propre interprtation. Si Dieu aura honte de celui qui aura honte de lui, le mettre en avant comme le moteur de toute action en nous, cest se servir de lui comme saufconduit dintgrit, qui ne sert souvent qu mieux masquer nos propres rivalits, plutt que de sen repentir. Si le pige de Satan ce niveau, nest pas encore gal celui quil plaa sur la Russie, lantagonisme qui en ressort, constitue pourtant les mchoires dun pige prtes se refermer.

Cest ce pige qui est aujourdhui tendu nos dmocraties, car la repentance est une preuve de force, capable de dnoncer ses erreurs. Cest cette force qui permet Dieu de nous apporter lhumilit de lenfant, contrairement ce que nous aimons mettre en avant, notre supriorit dadultes accomplis, par crainte de ne pouvoir nous imposer au reste du monde.

Si nous sommes aujourdhui entrs dans le point de basculement du monde dhier celui de demain, cest nos dmocraties chrtiennes de savoir tenir compte sans se dchirer, de lexemple laiss par lÉternel Dieu sur Isral durant lAncien Testament. Le combat que nos anctres menrent est celui que nous devons mener par la foi, contre ce que Satan a construit de non conforme au Saint-Esprit en nous et cest cela que nous sommes appels aujourdhui.

LÉternel Dieu se servit dabord dIsral pour apporter la rvlation de sa nature lhumanit, puis au travers de Mose, il fit viter son peuple les droits de lange exterminateur avant de le sortir de lesclavage dÉgypte. Une fois sorti dÉgypte, le temps fut trs long au dsert, durant lequel la colonne de fume le jour et celle de feu la nuit guida lensemble du peuple, avant que Mose soit conduit par Dieu installer une partie de ce peuple lest du Jourdain, sur le mme mode de fonctionnement quau dsert. Il envoya ensuite la conqute de Canaan, de lautre ct du Jourdain, ceux qui allaient pouvoir hriter dune plus grande saintet au travers de leurs multiples combats en prsence rapproche de lArche de lAlliance et soutenus physiquement par les hommes en ge de se battre, appartenant aux premires tribus dj installes. Cest ainsi que ces combats leur permirent de prendre conscience des erreurs grossires que bon nombre dentre eux nauraient pas commises au dsert, pas plus que les premires tribus installes ne se le seraient permis. Jsus nayant pas encore t donn pour le pardon des pchs, ce furent alors leurs dfaites collectives qui les conduisirent sinterroger sur la responsabilit des plus rprhensibles parmi eux, mais aussi accder la repentance collective sous la conduite du Saint-Esprit, ressenti extrieurement la personne, jusqu conqurir la Terre Sainte de Canaan dans sa presque totalit.

Plusieurs sicles aprs, cette meilleure puration charnelle, vers la saintet, servit de base la venue du Sauveur en la personne de Jsus-Christ, qui naquit du Saint-Esprit ds le sein de Marie, sa mre. N ainsi dans une mme gntique que la ntre, mais dot dun systme motionnel compltement diffrent, construit en totalit sur la  logique  du Saint-Esprit, il put accomplir la loi donne par Dieu Mose et transmettre ce Saint-Esprit dans le  cur  de quiconque, qui allait vouloir le suivre, comme il en fut ds la premire Pentecte.

Au travers de cet accomplissement par un seul homme, nous retrouvons alors, dans le Nouveau Testament, le mme cheminement que durant lAncien Testament, vers la bonne gestion collective du dsert dAmour divin de nos sentiments. La colonne de feu la nuit et celle de fume le jour, fut remplace par lglise conduite par le Saint-Esprit, apportant au reste de la socit ce guide utilis dans un mme mode de fonctionnement lun que lautre. Ce fut l, la priode allant de la Crucifixion de Jsus, jusqu la restauration dIsral en 1948. Durant cette priode, lhumanit sortit de lesclavage, et surpassa ce long temps au dsert, devant lequel le Saint-Esprit est plac en rapport notre systme motionnel, sur un mode de fonctionnement par domination de la mauvaise programmation gocentrique, tant sur lglise, que sur la socit.

Dans la continuit de la sortie du dsert, et la restauration dIsral en 1948, nous retrouvons deux priodes forts distinctes, pour ceux qui les vcurent. La premire dura de 1948 jusquen 1967/68 et la seconde dans laquelle nous sommes encore aujourdhui. La premire de ces priodes napporta pas de changement de mode de fonctionnement, pas plus sur lglise que sur la socit, car elle correspondit celle de linstallation lest du Jourdain, des deux tribus et demie conduites par Mose, sur le mme mode de fonctionnement que prcdemment au dsert. La seconde priode, dans laquelle nous sommes depuis lors, correspond au franchissement du Jourdain par les autres tribus hbreux, et ladoption dun mode de fonctionnement par amour, que les dmocraties sont appeles utiliser elles-mmes depuis lors, sans plus agir par domination individuelle et collective, ni pour autant faire abstraction des rgles divines.

Le Guide de Dieu que constituait la prsence de lArche de lAlliance pendant la prise de Canaan, est aujourdhui remplace par le Saint-Esprit depuis le  cur , de toute personne dsireuse de faire la volont divine en Jsus-Christ et travailler la rcriture des sentiments et de lesprit dans le cerveau, jusqu produire la plus grande part possible du Temple du Saint-Esprit.

Si les rgles de la loi divine sont largement oublies aujourdhui, au profit de lenseignement humain sans Dieu, quitte adopter des rgles contraires notre gntique, un grand nombre souhaiteraient retourner lest du Jourdain, dans un mode de fonctionnement par domination, non pas de leur systme motionnel, mais celui de lhumain par des consensus socitaux/religieux.

Ce serait au mieux retourner la prise du Canaan dhier comme sil navait jamais eu lieu dans lAncien Testament, et que le Librateur navait jamais t donn, ou pire, ce serait adopter au nom de Christ le mode de fonctionnement rserv Satan sur lhumain.

En cela nous en sommes la dfaite de A aprs Jricho, ou a bien dautre combats de notre Canaan daujourdhui, ce qui laisse beaucoup de place aux systmes thocratiques, qui utilisent la parole de Dieu des fins de masquer leur apptit de dominer le monde, comme il en est de la rivalit de Satan envers Dieu. Cest pourquoi, fortes de ce qui est dit dans Apocalypse 12-17, les dmocraties chrtiennes doivent savoir rester unies, afin dutiliser complmentairement leurs diffrences, dans le soutien de ceux contre lesquels lennemi de nos mes se retourne aujourdhui contre le reste de sa descendance, quest lUkraine.  

Si lappel de lÉglise fut longtemps dvangliser le reste du monde, sur des rgles souvent mal suivies, tant par lglise que par la socit, lappel divin daujourdhui est de savoir se tenir dans le respect de chacun, malgr ses diffrences et parfois mme ses belligrances, sans rpondre aux coups par dautres coups. Ce nest pas accepter lerreur que daccepter de la subir un temps, par Amour pour lautre, limage de Jsus que notre nature humaine sacrifit la Croix. Si Jsus a dit allez et faites de toutes les nations des disciples, nous ne devons pas oublier aujourdhui quil a galement dit en Matthieu 5-44 Aimez vos ennemis, bnissez ceux qui vous maudissent, faites du bien ceux qui vous hassent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous perscutent et il ajouta mme au verset 45,  afin que vous soyez fils de votre Pre qui est dans les cieux .

Cest cet tat desprit que Jsus veut donner  lÉglise , jusqu vaincre Satan et son systme rpressif, au travers dune parfaite communion avec Christ dans les cieux. Si nous ne sommes pas l pour faire des pronostics et encore moins des prophties sur les temps durant lesquels surviendra cette victoire, lensemble de lhumanit sera alors appel se dbarrasser individuellement de toutes ses mauvaises traditions la conduisant hors des voies divines, tout en conservant une gestion dans lamour, comme il en fut en Canaan pour les hbreux, et non par domination sur chacun. Ce ne sera pas l une moindre tche, car si Satan aura t li pour mille ans aprs stre retourn contre le reste de ce quil considrera peut-tre, lensemble de sa  descendance , au travers de lEurope entire, les traditions provenant de lui, ainsi que  la bte  de lintelligence artificielle, mal utilise par certaines nations, les aura places dans un systme tout aussi restrictif que celui de Satan, et loign de celui de Dieu. Les nations que sont aujourdhui nos dmocraties devrons alors supporter les difficults qui en ressortiront, tout en restant sur les valeurs donnes par Dieu Isral et accomplies par Amour.

Cest au travers de cet accomplissement quIsral, sera libre du tmoignage du passage de lÉternel Dieu sur terre, dont elle est dtentrice depuis Adam et Ève. Si ce tmoignage fut alors reu par Isral avec le Saint-Esprit ressenti extrieurement, il sera ds lors accompli spirituellement par Amour en Jsus-Christ, ce qui fait que lancien tmoignage naura plus lieu dtre. Le peuple choisi par Dieu comme conservateur du tmoignage du passage de lÉternel Dieu sur terre, sera ainsi libr de sa vocation, et dans la capacit dentrer dans lAmour divin en Jsus-Christ. Ce que les nations cherchrent imposer Jsus Isral, Dieu ne pouvais le permettre tant que lÉglise ntait pas elle-mme entre dans le bon accomplissement, jusqu la projection de Satan sur terre et quil soit vaincu. Il en ira de mme dans le couple et cest en cela quil ny aura plus ni homme ni femme motionnellement et nous en reparlerons au chapitre 7-3.

Le long travail du Millnium qui arrive sur le monde ne sera pas ncessairement sans difficults, mais aujourdhui lopportunit est donne tout humain sur terre, de se tourner vers lÉternel Dieu en Jsus-Christ et lAmour de son prochain, ou de suivre le systme rpressif, que certains confondent dj avec le fait que Jsus  rgnera avec une verge de fer .

Aucun systme socital aujourdhui, autre que la dmocratie, ne peut tolrer ce droit lerreur, en vue du pardon de ses pchs par la repentance, comme Jsus est venu lapporter. Le peuple qui recherche la gestion par amour, mettra peut-tre mille ans entrer dans la parfaite volont divine de lAmour, mais restera soutenu par Christ dans cette transition vers lAmour divin en chacun et cest sans doute cause dun manque dintgrit de certains, que Jsus sera amen rgner avec cette verge de fer, car il sera lui-mme dans lintgrit de lAmour divin. Cette verge de fer se justifiera donc, ne serait-ce quau travers du changement climatique et des difficults quil reprsente dj, mais si la main qui le tiendra sera ferme, elle ne sera jamais dpourvue dAmour.

La diffrence entre rgner avec une verge de fer, dans une dmocratie, et une main de fer dans les thocraties qui tentent aujourdhui de dominer le monde, est que dans les dmocraties, cest le niveau dintgrit dans lequel chacun est tenu pour responsable dentrer dans sa propre remise en cause personnelle, qui est le moteur de sa progression personnelle et qui fait progresser la dimension collective. Dans une thocratie, les rgles sont imposes chacun, au risque dune rpression, ce qui contraint lemploi dun mode de fonctionnement par domination de son systme motionnel et interdit le droit une remise en cause de son amour encore gocentrique, vers celui du rel Amour divin, que personne ne possde initialement sur cette terre. Si aujourdhui, le quotient motionnel est utilis pour mieux masquer aux yeux des autres, et souvent soi-mme, la mauvaise programmation ouvrant des droits Satan sur lhumain, lintelligence artificielle aura pris le relais de cette surveillance, comme cest dj le cas dans certaines thocraties.

Ces thocraties nous apportent donc dj la confirmation quil leur est impossible dentrer dans lobjectif divin, dapporter lAmour du Saint-Esprit tout humains pour grer convenablement sa conscience, car elles transposent dj comme une justice divine, le mode de fonctionnement rserv Lucifer devenu Satan. Jsus rgnera donc avec une verge de fer, mais ce ne sera jamais en utilisant son quotient motionnel pour mieux dominer le mensonge de lancienne logique sous tutelle, comme les thocraties actuelles sont amenes le faire.

Chacun est donc confront ce choix aujourdhui, soit de senfoncer dans la domination drastique appele disparaitre, et disparaitre avec elle, soit vouloir travailler sa propre remise en cause. Son espoir est alors de ne laisser aucune faille en lui qui ouvrirait des droits Satan, jusqu un jour pouvoir Aim son prochain comme lui-mme sur cette terre.

En Jsus-Christ, Dieu notre Pre nest pas descendu faire de notre cur sa demeure, pour que nous ne le rencontrions quaux Cieux. Il est le Dieu des vivants et veut nous prodiguer la vie en abondance, dans sa saintet, avec tout le bonheur et lpanouissement que cela comporte pour chacun et pour lhumanit entire.

Cest pourquoi, afin de confirmer cet objectif divin, nous allons maintenant regarder comment Satan tente de retarder sa premire sentence de mille ans, en entrainant le plus possible dlus, dans son systme rpressif. Il sait quil ne lui reste que peu de temps pour tenter de dtruire par la haine sur sa  descendance  ce que Jsus a mis deux-milles ans construire. Il sest depuis longtemps dissimul dans une diabolisation excessive de son rle, pour mieux paraitre quilibr aujourdhui et justifier sa domination de lhumain aux yeux de ceux qui nont fait que prendre parti pour Dieu, sans y adjoindre lAmour divin auquel Satan na pas accs. Il cherche en cela se faire passer pour celui appel rgner avec une verge de fer, mais cest nous de ne pas tomber dans le pige.