LA TRANSITION RÉUSSIE


7 LAmour divin dans les nations, libre Isral


Si lAmour divin librera Isral de sa mission, cest que la charge du tmoignage plac par lÉternel dans le cur de son peuple il y a six mille ans, aura t surpasse par un tmoignage divin dans le  cur  humain depuis les nations. Si Dieu ne peut permettre la leve de cette responsabilit place sur la femme, lglise et Isral, ce nest pas que Jsus nait pas tout accompli, mais parce que la part restante aujourdhui est la ntre. Cela ne veut pas dire que dans cette attente lattitude dIsral soit irrprochable, tout comme il en est pour la femme et lglise, mais faire reposer sur celles-ci les responsabilits de devoir apporter au monde la Paix de son Amour divin, cest les rendre responsables de ce qui est imputable leur complment, que ce soit individuellement ou en groupe.

La charge de conserver la meilleure rfrence possible du passage de lÉternel sur terre, ne pouvait permettre Isral de mener la recherche complmentaire vers lAmour divin et cest pourquoi Dieu ne permit jamais quIsral reoive Jsus selon limage encore charnelle prsente son peuple. Que ce soit lors de la Crucifixion, ou lors des croisades, il se serait alors agit dune tentative daccomplissement par la logique sous tutelle et non de celui de lAmour divin dans lhumain. Il est en effet fondamental de respecter les limites de la logique sous tutelle, depuis  le Saint-Esprit dans le  cur , pour un jour pouvoir accder la rcriture du systme motionnel humain dans lAmour divin, tant pour lhomme que pour la femme. Tenter dimposer Christ Isral sans que ce rsultat nait t produit au travers de lÉglise de Philadelphie, serait comme tenter de dplacer les bases que lÉternel sest vertu conserver sur  Isral et ce serait lutter contre lÉternel Lui-mme.

Toutes les guerres menes contre Isral pour influencer le peuple de Dieu dans son rle de gardien de ces valeurs divines, taient, et restent donc conduites par des incomprhensions charnelles humaines, incites la dsobissance au Saint-Esprit par ce tuteur.

Depuis 1948, bien que la nation dIsral soit installe sur les valeurs du Canaan dhier, pour ouvrir laccs lAmour divin, elle sert de base XX aux autres nations, au mme titre que la part installe lest du Jourdain servit de base ceux qui allaient conqurir Canaan. Il en va dIsral comme il en alla de Mose, car si lÉternel ne permit pas que Mose entrt en Canaan cause de sa dsobissance Dieu en Nombres 20, si nous regardons au-del de cette dsobissance, celle-ci tait elle-mme lie aux spcificits de Mose, comme il en est de la femme et de lglise. Si ses spcificits permirent Mose de mener bien tout le combat de la sortie dÉgypte et du dsert, elles seraient devenues un handicap dans le perfectionnement du peuple de Dieu. Lexaspration de Mose, fort comprhensible humainement, lavait ainsi amen confondre lordre que lÉternel lui avait donn, de frapper le rocher de sa verge en parlant ce rocher au nom de lÉternel et non de le frapper deux fois comme par sa propre puissance ou celle de cette verge pour en faire sortir leau. Mose napporta alors pas le bon tmoignage de lÉternel au peuple et cest pourquoi au verset 12 nous pouvons lire : Alors l'Eternel dit Mose et Aaron : Parce que vous n'avez pas cru en moi, pour me sanctifier aux yeux des enfants d'Isral, vous ne ferez point entrer cette assemble dans le pays que je lui donne. 

Il sagissait certes dune  sanction  contre Mose, mais peut-tre encore davantage dune mise en vidence de ses spcificits fondamentales, qui ne lui auraient pas permis dagir par la foi, comme Josu et Caleb furent guids le faire aprs la dfaite de A. Si lÉternel lavait utilis son avantage lors de la sortie dÉgypte et durant la conduite au dsert, lentre en Canaan lui aurait impos un changement de mode de fonctionnement, pour lequel ses qualits seraient devenues un handicap supplmentaire. Toute conqute selon lÉternel serait devenue impossible, car les immenses qualits dont Mose avait jusqualors fait preuve, lauraient conduit vers le retour un systme autoritaire, comme lest du Jourdain, contrairement ceux appels conqurir Canaan, la terre sainte.

Cest ce que nous retrouvons pour celui ou celle qui est maintenu aujourdhui par le Saint-Esprit dans tout systme XX, puisque personne ne peut tre maintenu la fois dans la meilleure domination possible avec amour de son systme motionnel ancien et dans le devoir de ne plus le dominer pour accder au nouveau. Si tous les efforts, et mme plus, sont donc parfois ncessaires celui dont ses spcificits correspondent la vocation de Caleb et Josu, pour rester dans la persvrance vers cet Amour divin, pour ceux dont la vocation est celle de Mose, cela reviendrait tenter dobtenir par la domination avec amour, ce que Dieu veut donner par Amour, donc sans domination.

A limage de Pierre auquel Jsus dit  tu es Pierre et sur cette pierre je btirai mon glise , au temps des croisades lglise tenta souvent dapporter ce paradoxe de mieux dominer Isral pour imposer Jsus, alors que ctait ainsi quelle Lui dsobissait, comme Pierre lavait fait en sortant lpe contre Malchus.

La conqute de lAmour divin ne peut se faire autrement que par la complmentarit spirituelle, que seule la Personne du Saint-Esprit connait et que Jsus peut placer dans le cur de tout humain sincre, qui le lui demande pour faire de Lui son Sauveur et Seigneur, mais aussi son Librateur. Si Jsus fut le seul pouvoir accomplir la loi et que cest donc grce Lui que les portes de cet Amour divin nous sont aujourdhui ouvertes, cest avant tout grce Dieu qui lavait revtu du Saint-Esprit ds le sein de Marie sa mre et cest pourquoi Jsus nous a dit que Dieu seul est bon. LÉternel ne se choisit dailleurs pas un peuple pour quil soit lidole de certains et exciter la jalousie des autres, mais pour quil soit un bnfice pour lhumanit, au mme titre que son Fils premier n le fut en la personne de Jsus.

Nous sommes aujourdhui au temps du basculement de la logique de lesprit sous tutelle, vers celle du Saint-Esprit et comme il en est de la femme et lglise, Dieu soutient Isral contre vents et mares, cause du rle commun quil leur confia, chacune leur niveau. Durant tout ce temps denfantement de la vritable dimension du Saint-Esprit dans lhumain, si la diffrence des rles entre lhomme et la femme conduisent des divergences qui peuvent sembler dfinitives dans lincomprhension de lobjectif divin, il en sera de loppos au jour de la victoire.

Comme il en sera du couple homme / femme, il en sera du peuple de Dieu, car lÉternel na pas oubli la part de son peuple laiss lest du Jourdain. Dieu aime chacun dun mme Amour ternel, mais ce ne sera pas par laction de la force, quil en sera ainsi, mais bien par laction divine en Jsus-Christ, au jour o les nations auront produit lÉpouse de Christ, au travers de la couronne quaura reu sur terre lÉglise de Philadelphie.

Cest au travers de la part dIsral dissmine parmi les nations, que ces nations gnreront lÉpouse de Christ. Ce sera l le complment librateur de la charge de gardienne du tmoignage du passage de lÉternel sur terre, qui pse sur Isral depuis Adam et Ève et cest la raison pour laquelle Isral attend toujours son Librateur en toute vrit et persvrance devant Dieu. Tout comme Christ cette  Épouse de Christ  ne portera plus la marque de lamour gocentrique, corrig au mieux, mais celle de lAmour divin ne demandant pas de correction. Cest ce qui ouvrira alors le rgne Jsus sur terre et dans les cieux, jusqu venir revtir tout embryon humain du Saint-Esprit ds sa procration, comme il en est aujourdhui de lesprit sous tutelle.

Dieu seul connait le temps o un humain, un couple dhumain, un groupe dhumain sera revtu en totalit de la nature divine, car pour nous-mmes nous ne pouvons quaspirer laccomplissement divin en nous, en tentant de nous laisser conduire par le Saint-Esprit de notre mieux. Ce temps appartient Dieu et se mettra en place au travers dune femme, dune glise issue dIsral parmi les nations, dont la logique initiale laura construite dans son ancien mode de fonctionnement, sur les valeurs du Canaan dhier par le Saint-Esprit et dont son complment aura apport la mme valeur dans lAmour divin. Étant donn que tout couple humain forme lui seul un embryon dÉglise, comment pourrions-nous le diffrencier des autres Églises sur cette terre, alors que nous ne nous connaissons pas nous-mmes ?  Cest pourquoi chacun est devant sa propre responsabilit, sans pour autant connaitre le temps, mais ce qui est certain, cest que Dieu prpare ce changement de logique sur lhumanit et Lui ne faillira pas !

Aprs ces jours, lglise en gnral, dont la vocation aura t dinfluencer son entourage rsister ce tuteur mis hors circuit, sera bien videmment enleve de ce systme, mais o sera-t-elle cependant ? Comment aura-t-elle rejoint son sauveur ? Puisquaprs ces jours, Jsus rgnera sur terre et dans les cieux !

Comme toutes personnes reconnues par Christ en tant que chrtien depuis la Crucifixion, une partie dentre eux aura t enleve sans voir la mort spirituelle, tandis que lautre partie sera reste sur terre, aprs avoir reu la couronne en tant quÉpouse de Christ. Cette part continuera alors dduquer chacun, car si tout humain sera revtu du Saint-Esprit ds sa procration et que lesprit de base ne conduira plus lhumain lerreur, ce seront toutes les traditions humaines idoltres de par le monde, qui produiront les mauvais sentiments auxquels chacun sera confront, jusqu venir polluer lentendement de certains plus que dautres. Cest ce qui attend ceux qui entreront dans ce millnium qui arrive sur lensemble de lhumanit, sur laquelle Christ rgnera pour parfaire la sanctification du plus grand nombre, alors que quelques uns parmi eux, peut-tre une seule personne, un seul couple, un seul groupe aura revtu la totalit de sa nature. Nombreux seront alors ceux qui verront en ces crits des divagations dun autre ge, car vue humaine, le monde naura certainement que trs peu chang sur le plan psychologique.

La reconstruction du Temple du Saint-Esprit et de son parvis dans le cerveau, aura t ralise dans le secret de Dieu et Jsus viendra comme un voleur. Le temple de pierre aura sans doute t reconstruit sur Jrusalem, mais cest au travers du chemin que son  Épouse  aura prpar pour Lui, dans une nature identique la sienne, que Jsus sera entr au cur de Jrusalem, avant de redescendre au jour marqu de lÉternel. Lhumain grera sa conscience par lAmour divin, qui se perfectionnera en chacun sous la conduite de Christ et mme si dautres embches sont bien videmment prvoir, tout humain vivra de plus en plus en paix avec ses semblables et la nature qui les nourrira tous.

Ce sera alors le septime jour, celui durant lequel, Christ rgnant sur terre et dans les cieux, les incessants arbitrages que lÉternel devait mener avec lancien tuteur auront disparus et Dieu se reposera, heureux de cette transition russie, du passage de lesprit au Saint-Esprit sur lhumain.

A Dieu soit toute la Gloire, aux sicles des sicles ! Amen !

Chapitre prcdant Accueil du livret Autres thmes Autres thmes Haut